samedi 10 juin 2017

Fillon suite...

"Fillon a gagné la primaire de la manière la plus loyale possible. Il a un programme validé par les votants de la primaire donc ce n'est pas du tout un vote sentimental ou un coup de coeur.
Ce programme rompt deux tabous:
-la dépense publique et le nombre de fonctionnaires
-la politique étrangère ultra-accomodante avec le Qatar et d'autres puissances arabes du golfe et l'immigration open borders.
C'en est trop pour l'establishment progressiste américain, européen et francais.
Tous les progressistes s'étranglent et en bon trotskystes ils s'unissent pour le détruire. De l'intérieur comme de l'extérieur. Oui il y a des progressistes à l'intérieur. Oui on les connait car ils se déclarent comme tels.
1- les progressistes LR vont détruire son programme jugé antisocial (par ceux qui n'ont pas réussi à avoir un taux de chomage de moins de 10%...); attentatoire à la sécu (alors que son projet est le seul qui peut garantir l'avenir des soins essentiels fac à la dérive actuelle) et in cauda il serait contre l'avortement, oui c'est dit...
2- Hollande, Macron et le PNF font le reste et les progressistes de LR continuent avec une persistance perverse un sabotage de basse intensité à coup de petites phrases.
3- Fillon fait une très mauvaise campagne et est très mal conseillé. Il recule sur la sécu, recule sur la dépense publique, et surtout il est atteint touché coulé par le PNF.
Il fait preuve devant l'adversité INTERIEURE (celle de ses compagnons) d'un vrai courage.

C'est payant un incroyable 20% avec des défections de toutes parts, NDA, Bayrou, Borloo, le Fn artificiellement poussé par les médias alors que MLP fait une très mauvaise campagne, le PNF qui agit sans relâche et une presse qui ne parle que des affaires matin midi et soir.
La suite est connue.

Mais le boomerang est revenu dans la tête de ceux qui n'avaient qu'un mot à la bouche: moralité.
Je n'entends pas Juppé sur son copain Bayrou, je n'entends pas le micronesque Darmanin sur Ferrand, et pas plus Lemaire sur son épouse... Ils n'ont pas de soucis à se faire ils sont maintenant dans le camp du bien et jupiter veille sur eux. Ils éjecteront s'il a une majorité à sa botte. Il les gardera si c'est le contraire.
C'est pourquoi trouver que Fillon n'est rien d'autre qu'un escroc, c'est faire preuve d'un manque d'analyse critique des évènements récents qui confine à gober la presse gauchiste sans même gouter...

Le PS est revenu aux affaires, il s'appelle EM et a recyclé les moins défavorablement connus. Il va faire une politique socialiste c'est à dire en premier augmenter les impôts sur ceux qui en payent. La dette ne régressera pas et nous attendrons 5 ou 10 ans le renouveau politique d'un parti conservateur (oui l'urgence en France c'est conserver nos valeurs), responsable (oui émettre de la dette est irresponsable) et régalien (oui la sécurité du territoire, l'arrêt de l'immigration et la mise hors d'état de nuire de tous les dangereux individus en liberté est régalien au premier chef).
Comme ce sera long, et peut être impossible, nous allons avoir
-l'islamisation avancée conduisant à une partition libanaise du pays
-la paupérisation car faire fuir les riches depuis si longtemps appauvrit à l'extrême tout le pays, son économie et son avenir.
-l'émigration des français vers un pays où l'état de droit, la pression fiscale et les services publics sont de meilleure qualité.

Les petits bureaucrates de Bruxelles et ceux du grand parti jupitérien progressiste ont oublié que les citoyens votent avec leurs pieds. Pas seulement les riches, non TOUS, et on peut le constater chaque jour. Il y a une concurrence des états. La France recule dans son attractivité vis à vis de ses propres citoyens. Car nombreux sont ceux qui savent qu'ils vont payer très cher cette immense incompétence publique."

Aucun commentaire:

 
Paperblog