jeudi 30 octobre 2014

Émir Abd El Kader

1716977_7244719_800x400.jpg

François Bayrou et Azouz Begag (2e en partant de la gauche) ont inauguré l’allée en compagnie de l’arrière-petit-fils de l’émir, Mehdi Abd el-Kader, 90 ans (casquette grise).

Lire l'article de Sud Ouest du 27 octobre 2014

Une saine réaction de l'écrivain-paysan Alexis Arette  vice-président de l’Académie de Béarn :

"28 octobre 2014 

Alexis Arette, Paysan à Momas 64230 à François Bayrou 

Maire de Pau 64 000 

 

François, 

Je ne pense pas que l’inauguration de l’allée Abd-el-Kader améliorera les problèmes de circulation que la précédente municipalité t’a laissés en cadeau, et je doute que le geste soit assez fort pour convaincre les coraniques palois de voter en faveur du Pays de Béarn. Si tu y avais ajouté le geste audacieux d’une circoncision publique, peut-être… 

À cette occasion, il m’est revenu à l’esprit qu’Abd-el-Kader était un humaniste tout à fait particulier. Dans la guerre qu’il menait contre les Français, pour les droits de l’homme musulman de conserver un harem et de pratiquer l’esclavage, il y eut quelques trêves, et au cours de l’une d’elle, les Français acceptèrent de rendre à l’émir une centaine de ses esclaves noirs, qui avaient cru trouver la liberté en se réfugiant sous notre drapeau. Abd-el-Kader les fit tous décapiter. Il n’était, ce faisant, qu’un très modeste émule de Mahomed qui, lui, avait fait couper le cou des 900 juifs de la tribu des Banou-Caraïza, pour mettre leurs jolies femmes dans le lit de ses guer-riers. Tamerlan devait faire mieux encore en édifiant des pyramides avec les têtes des infidèles tombées sous le cimeterre. 

Mais ce ne sont là que des broutilles de l’histoire, et même le Pape François, en accord avec les Imams qui prolifèrent en France comme des champignons, nous affirme que l’Islam est, contrairement à quelques apparences, tolérant et miséricordieux. Bien sûr, les historiens Occidentaux affirment qu’il y eut entre le seizième et le dix huitième siècle, 4 millions de chrétiens razziés sur nos côtes, et plus de 18 millions de noirs réduits en esclavage, et châtrés afin qu’ils ne reproduisent pas, mais je me demande si ces historiens n’avaient pas été contaminés par le virus Lepé-niste ! La bête immonde est partout ! la preuve ? C’est que même quelques mahométans sont gagnés par le virus, tel l’anthropologue Malek Chebel qui écrit : « Parce que je suis un intellectuel musulman (…) je me sens missionné pour dénoncer ce drame de l’esclavage qui a contaminé tous les pays où l’Islam à prospéré ! » 

Fort heureusement, des gestes comme l’inauguration de l’allée Abd-el-Kader prouvent que l’on peut être esclavagiste et coupeur de têtes, et tout de même tenu pour un grand homme par la République. Madame Taubira même, a tenu à aller plus loin dans l’humanisme. Dans l’express du 4 Mai 2006 elle affirmait : « Il ne faut pas trop évoquer la traite négrière Arabo-Musulmane pour que les jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfais de leurs Pères ! » A remarquer que la justice Taubirienne a déjà porté ses fruits : je lis aujourd’hui sur internet qu’un certain Karim vient d’être interpellé par la police pour la 197ième fois ! En voila un au moins qui n’est pas traumatisé par l’héritage de ses pères, et qui pourra revoter Hollande la prochaine fois. Nous n’en avons pas fini de découvrir les beautés du Système ! 

De leur coté, les humanistes de Boko Haram et quelques autres ne relâchent pas leurs ef-forts pour arracher la jeunesse Africaine à la déchéance Occidentale. Il y a quelques semaines, c’était 200 lycéennes qui étaient enlevées à Chibok. Avant-hier c’étaient 60 femmes enlevées à Wagga. Hier c’étaient 30 Jeunes razziés à Mafa. La religion d’Abd-el Kader manifeste partout une semblable ferveur, et à mon sens ce n’est pas une simple allée qui devrait garder la mémoire du premier vaincu du Djihad, mais une autoroute ! 

Avec bien sûr, dès l’entrée, l’emblème du croissant et de l’étoile, pour éclairer les destinées de la république. 

Alexis Arette.

mardi 28 octobre 2014

Lisez donc cette lettre!

http://www.deslettres.fr/lettre-daldous-huxley-a-georges-orwell-la-soif-de-pouvoir-peut-etre-tout-aussi-bien-satisfaite-en-suggerant-au-peuple-daimer-sa-servitude/

Sprint interval training

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15705728

http://jap.physiology.org/content/98/6/1985.full-text.pdf+html

http://link.springer.com/article/10.1007%2Fs40279-013-0115-0

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/sms.12092/abstract;jsessionid=912E72122541793A7C76B3B93A8BB7EB.f04t03

http://download.springer.com/static/pdf/949/art%253A10.1007%252Fs40279-014-0180-z.pdf?auth66=1414690009_3e6e673df9729cf8c12c665170f861e0&ext=.pdf

Music for Sprint Interval Training

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25202850

Canyoning à Saravillo

https://maps.google.fr/maps?saddr=perpignan&daddr=saravillo&hl=fr&ll=42.678397,0.453186&spn=1.611318,3.46344&sll=42.159211,1.269086&sspn=1.62471,3.46344&geocode=FZNgiwId8SssACn9iP2ATm6wEjFP3fIgZTCDHA%3BFblSiQIdjvADACn3LTjIfgqoEjGoZPDpt0zHyQ&mra=ls&t=m&z=9


Agrandir le plan


Encore un mythe: la dépense publique qui relance l'économie...

Seulement 30 % de la dépense publique en France profite au secteur marchand, le reste est phagocyté par le secteur public

GIF - 9.1 ko
http://fr.irefeurope.org/PIB-marchand-et-non-marchand-face-aux-depenses-publiques-et-aux-prelevements,a2984



GIF - 12.3 ko
http://fr.irefeurope.org/PIB-marchand-et-non-marchand-face-aux-depenses-publiques-et-aux-prelevements,a2984

Robots and human jobs

http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2014/10/27/31007-20141027ARTFIG00330-pourquoi-la-robotisation-peut-faire-disparaitre-pres-de-la-moitie-des-emplois-d-ici-2035.php

http://www.rolandberger.fr/media/pdf/Roland_Berger_TAB_Transformation_Digitale-20141027.pdf

http://www.rolandberger.fr/media/pdf/Roland_Berger_ExecutiveSummaryReindustrialisation_20120926.pdf

And this disturbing piece:
http://online.wsj.com/articles/SB10001424052702303342104579097482945031804

"In his final chapter, "A New Social Contract?," Mr. Cowen cruelly lays it all out. "We will move from a society based on the pretense that everyone is given an okay standard of living to a society in which people are expected to fend for themselves much more than they do now." The top 10% will have it better than ever. The majority will suffer stagnant or falling wages but have more opportunities for cheap education and cheap fun. The rest will fall by the wayside, with government less and less able to take care of them. It will be dazzling at the top, and "meh" to miserable for the rest.
If that doesn't propel you and your children out of bed, you deserve all the beans you get."


http://www.amazon.com/Average-Is-Over-Powering-Stagnation/dp/0525953736

LES CLASSES MOYENNES FACE À LA TRANSFORMATION DIGITALE

COMMENT ANTICIPER ? COMMENT ACCOMPAGNER ?

A l'horizon 2025, le numérique pourrait supprimer jusqu'à 3 millions d'emplois. Et pour la première fois, la production de biens matériels n’est plus la seule concernée. Les services le sont aussi : big data, digitalisation, machine apprenante, autant de tendances susceptibles de transformer profondément des activités de service, intellectuelles, qu’on croyait jusqu’ici protégées de l’automatisation. Les classes moyennes des services seraient durement touchées par ce mouvement.

Certes la digitalisation de l’économie ouvre de nouvelles perspectives de création d’emplois, notamment dans les domaines de l’environnement, de la performance des entreprises, de la relation client et – bien sûr – des nouvelles technologies elles-mêmes, qui sous-tendent cette évolution. On sait également que les entreprises digitales connaissent la croissance la plus dynamique et que les entreprises françaises doivent impérativement engager la numérisation de leurs activités. Mais les emplois créés ne se substitueront pas aux emplois détruits, ni en termes de niveau de compétence requis, ni en termes de position sur la chaîne de valeur, ni en termes de répartition géographique. Il faut donc lancer dès maintenant une stratégie volontariste pour anticiper les difficultés et savoir saisir les opportunités.
Car la transformation digitale est porteuse de création de richesse. Les gains de productivité liés à la numérisation des entreprises pourraient représenter à 10 ans 30 milliards d'euros de recettes fiscales et 30 milliards d'investissement privé additionnels.

La France, qui a adapté avec difficulté son appareil industriel à la vague d’automatisation qui a marqué le secteur secondaire depuis les années 1990, doit réussir la transformation digitale à venir.
Mais il lui faut pour cela engager une stratégie volontariste d'adaptation de son système productif aux enjeux du numérique, afin de pouvoir capter le dividende de la numérisation, et le réinjecter dans l'économie française. L’insuffisant investissement dans l’automatisation dans le secteur manufacturier (visible aujourd’hui à travers le faible taux de robotisation du parc français comparé à celui de ses concurrents), n’a pas permis à la France de protéger son appareil productif et ses emplois industriels, bien au contraire. La perte de compétitivité liée au retard français a détruit beaucoup d’emploi industriel.
Il faut éviter que l’histoire ne se répète.
27 oct. 2014
 
Paperblog